Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Accueil | Trucs et astuces | Pour économiser | Combien coûte vraiment une épicerie pour une famille de quatre?
Combien coûte vraiment une épicerie pour une famille de quatre?
/ 5

Combien coûte vraiment une épicerie pour une famille de quatre?

Recherche: Catherine Mathis; Texte: Catherine Mathis et Pascale Hubert
Photo: Shutterstock

Faire l’épicerie, c’est une tâche récurrente qui est au coeur de nos préoccupations. Et le montant que l’on devrait y allouer est aussi un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre dans les derniers mois. Quel supermarché visiter, comment bien planifier le menu de la semaine, comment faire les bons choix pour notre santé et notre porte-monnaie ? Voilà autant de considérations qui entrent en jeu lorsque vient le temps de faire les courses. Mais combien coûte réellement une épicerie pour une famille avec deux enfants ? Quels sont les produits qui font grimper ou baisser la facture ? C’est ce que nous avons démystifié pour vous !

Nous avons sondé le terrain !

Afin de recueillir des données qui correspondent à votre réalité, nous avons interrogé les membres du groupe Facebook « 5 ingrédients, 15 minutes » en leur posant la question suivante : « Quel est votre budget épicerie par semaine pour une famille de 4 personnes ? »

Des 402 familles qui ont répondu à notre sondage, près de la moitié (44 %) accorde de 150 à 200 $ à son épicerie hebdomadaire.

C’est assez près des données véhiculées par le Dispensaire diététique de Montréal, qui calcule que « le coût minimum d’un régime nutritif est de 8,34 $ par personne par jour pour une famille de quatre : un homme (31-50 ans), une femme ( 31-50 ans), un garçon (14-18 ans) et une fille (9-13 ans) ». Ainsi, selon cet organisme communautaire qui travaille en nutrition sociale, il en coûte environ 233 $ par semaine à une famille de quatre pour se nourrir adéquatement.

Quelque 27 % des répondants de notre sondage ont déclaré qu’ils allouaient de 100 à 150 $ à leur épicerie hebdomadaire, tandis que 22 % y accordent de 200 à 250 $. Notez qu’il s’agit de moyennes, qui ne tiennent pas nécessairement compte des sorties au restaurant ni de certains achats qui doivent être refaits en milieu de semaine, comme le pain et le lait. Il est également possible que l’âge des enfants influence ces données, car lorsque les enfants sont plus jeunes, la facture est généralement un peu plus basse.

Quels sont les produits qui font grimper la facture ?

Nous avons voulu connaître vos observations et mettre au banc des accusés les produits responsables de l’augmentation de votre facture hebdomadaire. Voici les cinq catégories de produits qui ont été identifiées par nos lecteurs.

Les trois catégories de produits qui vous coûtent le plus cher sont donc la viande, les produits laitiers et les fruits et légumes (surtout hors saison). Pour vous aider à diminuer le total de votre facture d’épicerie, nous avons déniché plusieurs trucs et astuces qui vous permettront de faire des choix judicieux quand viendra le moment d’acheter ces produits.

Quelles sont les coupes de viande les plus économiques ?

On le sait, la viande, ça coûte cher ! Un truc bien connu pour économiser sur la viande consiste à acheter de grands formats et à les congeler. Acheter le format familial, ça peut être très avantageux, preuves à l’appui !

Mais que faire quand le format familial n’est pas disponible et que les rabais offerts à l’épicerie nous semblent peu avantageux ? On peut alors se tourner vers certaines coupes de viande qui sont généralement des valeurs sûres côté prix. Voici un tableau répertoriant les trois coupes les plus économiques par catégorie de viande afin de vous aider à faire un choix éclairé.

Du côté du boeuf, nous avons choisi des coupes désossées, mais en vous informant auprès de votre boucher, vous dénicherez probablement des coupes avec os à meilleur prix. En effet, bien qu’elles représentent un peu plus de travail, les viandes non parées sont des occasions de réaliser de belles économies. Question d’épargner encore plus, on peut se servir des os (la carcasse d’un poulet entier, par exemple) pour concocter un délicieux bouillon maison, ou encore pour les ajouter à des soupes ou à des mijotés (l’os d’un rôti dans un chili, par exemple). On retire les os après la cuisson, lorsqu’ils ont libéré toute leur saveur !

Quels formats de produits laitiers sont les moins chers ?

En ce qui a trait aux produits laitiers, ce ne sont pas les options qui manquent. Grands formats, portions individuelles, bouteilles, sacs, fromages râpés ou en bloc… Dans ce contexte, il est difficile de dénicher les véritables aubaines ! Voici une analyse pour vous aider à y voir plus clair et faire des économies quand viendra le moment d’acheter du fromage, du yogourt et du lait.

Comme vous pouvez l’observer dans ce tableau, acheter les produits laitiers en gros format, lorsqu’ils sont au prix courant, revient toujours moins cher. Analysez tout de même vos besoins réels ; il n’est pas avantageux d’acheter un format de 4 litres de lait si vous devez finalement en jeter la moitié. Il est aussi plus avantageux de râper vous-même un bloc de cheddar plutôt que de l’acheter déjà râpé en sachet.

Sachez également qu’il est possible de congeler les fromages à pâte ferme comme le cheddar, la mozzarella et le parmesan. Pour ce faire, râpez votre fromage ou faites-en de petites portions, emballez-le dans du papier d’aluminium, puis placez-le dans un sac de congélation. Ainsi, vous pourrez privilégier les gros formats sans crainte d’en gaspiller une partie, et en plus, vous aurez du fromage au congélateur en cas de besoin !

Le yogourt et le lait peuvent également se congeler, mais cela risque de modifier passablement leur texture. Le yogourt congelé devient grumeleux et liquide, mais il pourrait très bien être utilisé pour cuisiner une recette de gâteau ou de sucettes glacées, par exemple. Pour ce qui est du lait, qui peut se conserver jusqu’à six semaines au congélateur, il est possible que la graisse se sépare, mais il suffit de brasser le lait pour qu’il retrouve à peu près sa texture d’origine.

Quels fruits et légumes permettent de réduire la facture ?

Les fruits

Bien manger signifie inévitablement consommer beaucoup de fruits, mais cela fait considérablement grimper la facture d’épicerie, surtout lorsque les fruits sont hors saison. Plusieurs se tournent alors vers les produits surgelés dans l’espoir de faire de belles économies, mais est-ce vraiment avantageux ? Voici une courte analyse pour vous aider à y voir plus clair !

En comparant le prix des fruits frais hors saison à ceux surgelés, on constate que les fruits surgelés peuvent nous permettre de faire de véritables économies. Il faut d’ailleurs savoir que les végétaux congelés peu de temps après leur récolte conservent tous leurs nutriments : il ne faut donc pas avoir peur de les consommer ainsi, puisqu’ils représentent de belles options nutritives parfois à une fraction du prix !

Les légumes

Le prix des légumes ne semble pas obéir aux mêmes règles que celui des fruits. En effet, d’après notre analyse, les légumes surgelés sont en moyenne 15 % plus chers que les légumes frais hors saison. En règle générale, on paie pour la transformation subie par les produits et pour leur transport, ce qui explique la différence de prix, puisque les légumes surgelés sont habituellement parés et prêts à être consommés.

Alors, où peut-on réaliser des économies au rayon des légumes ? En misant sur les légumes les plus économiques, tout simplement ! Voici un tableau comparatif répertoriant les légumes les plus couramment consommés en ordre croissant de prix pour une même quantité.

Tout comme la viande et les produits laitiers, la plupart des légumes se prêtent bien à la congélation. Il est donc possible d’en acheter de plus grandes quantités lorsque ceux-ci sont à bas prix, puis de les parer et de les congeler afin d’en avoir toujours à portée de main.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

  1. Alain Roberge février 1, 2019

    Une chose peu connu du public se sont les prix compétiteurs .En effet plusieurs chaines d’épiceries donc Maxi et Walmart accepte les prix les plus bas de leurs compétiteurs (liste désignée renseignez vous au commerce). Pour trouver les meilleurs prix une appli existe et elle se nomme : REEBEE en minuscule. C’est facile on sauve facilement jusqu’a 40 % à l’épicerie . Oubliez les circulaires , traînez votre téléphone intelligent et économiser. A plusieurs occasions nous avons pu faire de grandes économie c’est incroyable. Ça marche sur tous les produits comparables . Vous pourriez joindre l’info si vous rediffuser ce reportage et le public sera gagnant à tous coup!! Au plaisir de vous entendre en parler à votre prochain passage à l’épicerie.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *