Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Accueil | Trucs et astuces | Pour économiser | 10 trucs pour prolonger la durée de vie des fruits et légumes
10 trucs pour prolonger la durée de vie des fruits et légumes
/ 5

10 trucs pour prolonger la durée de vie des fruits et légumes

Rien n’est plus fâchant que de retrouver des fruits et légumes flétris et moisis au fond du frigo. Pour en finir avec le gaspillage alimentaire, on vous propose quelques trucs et astuces pour conserver vos fruits et légumes et maximiser leur durée de vie.

 

Au frigo ou non?

Ce ne sont pas tous les fruits et légumes qui auront une conservation optimale au réfrigérateur. Certains aliments, s’ils y sont entreposés, peuvent ramollir, voire perdre de leur saveur. Alors, comment savoir si nos fruits et légumes vont au frigo? Il suffit de remonter au moment de l’achat et de porter attention à l’endroit où l’aliment se trouvait avant de le mettre dans son panier.  S’il se trouvait dans un étalage réfrigéré, sa place sera alors la même à la maison.

D’ailleurs, certains aliments ne devraient jamais être placés au réfrigérateur. C’est le cas des tomates, concombres, oignons, ail et pommes de terre. On les place au réfrigérateur seulement s’ils ont été coupés.

 

Retirer l’emballage d’origine

Bien que les barquettes en plastique, les contenants de styromousse et la pellicule plastique soient pratiques pour le transport des fruits et légumes, il en est tout autre pour leur conservation. Ces emballages ont pour effet d’emprisonner l’humidité. Résultat: les aliments moisissent plus rapidement.

Une fois de retour à la maison, on privilégie les emballages mieux adaptés à la conservation des fruits et légumes, comme un sac de papier brun pour les champignons ou encore un linge de coton pour absorber l’excès d’humidité. Cette astuce est d’ailleurs très utile pour les fines herbes et les mélanges de laitue.

 

À chacun son espace

Les fruits et les légumes font meilleur ménage lorsqu’ils sont séparés plutôt qu’entreposés ensemble. Une fois cueillis, certains fruits, comme la pomme et l’avocat, continuent leur mûrissement en dégageant un gaz (l’éthylène). En les rangeant tous ensemble, ces fruits provoqueront le dépérissement de leur voisin… C’est pourquoi il est préférable de leur réserver chacun un espace attitré!

 

Blanchir les légumes

Pour éviter de gaspiller, la technique du blanchiment des légumes est une excellente solution, surtout si l’on en a en grande quantité. Non seulement cela permet aux légumes de conserver leur croquant et leur belle couleur, mais aussi de détruire les enzymes qui nuisent à leur conservation. Une fois les légumes blanchis, conservez-les dans un sac hermétique au congélateur. Vous en aurez toujours sous la main pour concocter des repas express!

 

Contrôler l’oxydation

Rien n’est moins appétissant qu’un aliment qui a bruni et oxydé en raison de son contact avec l’air. Afin d’éviter leur passage au compost ou à la poubelle, il est possible de limiter l’oxydation de certains fruits et légumes en y mettant quelques gouttes de jus de citron. Pas de citron sous la main? Pas de problème! Il suffit de faire baigner l’aliment dans un peu d’eau salée, soit 1 c. à thé (5 ml) de sel pour 1 litre (4 tasses) d’eau. Pour une meilleure conservation des avocats, qui brunissent facilement au contact de l’air, on garde le noyau qui y est accroché.

 

De l’eau, s.v.p.!

Certains légumes se conservent mieux dans quelques centimètres d’eau. C’est notamment le cas des asperges, qui resteront plus fraîches debout dans un contenant avec environ 1 po d’eau. La conservation dans l’eau permet même à certains légumes de repousser, comme les oignons verts, le poireau et le céleri. On peut aussi emballer ce dernier entier dans du papier d’aluminium pour qu’il conserve son croquant.

 

Profiter du congélo

10 trucs pour prolonger la durée de vie des fruits et légumes

Plusieurs fruits et légumes se prêtent très bien à la congélation. Si certains commencent à avoir du vécu dans le fond du tiroir ou dans le bol à fruits, il ne faut pas hésiter à les mettre au congélo! Les bananes brunes trop mûres feront d’excellents pains ou muffins. Les petits fruits et les légumes un peu mous seront parfaits dans un smoothie pour les matins pressés ou dans un potage pour les soupers improvisés.

 

Les pommes de terre à l’abri de la lumière

Ah, les pommes de terre! Aussitôt achetées, aussitôt germées? Pas de panique! Pour éviter ce phénomène, on les conserve à l’abri de la lumière. Il est aussi possible de maximiser leur fraîcheur en y glissant une pomme dans le sac. L’éthylène produit par la pomme permettra aux pommes de terre de rester plus fraîches et fermes.

Le même traitement peut aussi se transposer aux oignons, aux patates douces, à l’ail et aux échalotes. Attention! Même si les oignons se conservent mieux à l’abri de la lumière, tout comme les pommes de terre, il vaut mieux éviter d’entreposer ces deux aliments ensemble, puisque cela accélérera leur détérioration.

 

Couper les feuilles des légumes racines

10 trucs pour prolonger la durée de vie des fruits et légumes

Avant de ranger les légumes racines, on s’assure de retirer ou de couper leurs feuilles et leurs fanes. Cela leur permettra de garder leur texture croquante plus longtemps. C’est que ces légumes perdent beaucoup d’eau par leurs feuilles, ce qui risque donc de les faire ramollir et accélérer leur pourrissement.

Une fois les feuilles et les fanes enlevées, pourquoi ne pas en profiter pour les cuisiner à leur tour? Les plus petites, comme les fanes de carottes et les feuilles de céleri, feront un super pesto. Les feuilles qui sont plus grosses, comme celles des betteraves, du navet ou de la bette à carde, peuvent s’apprêter comme des épinards!

 

Adieu fines herbes flétries

On aime les fines herbes pour leur côté aromatique qui apporte toujours un gage de fraîcheur à nos recettes. Toutefois, il est rare qu’on réussisse à passer au travers du bouquet qu’on a acheté. Pour prolonger leur fraîcheur, on peut placer le reste de nos fines herbes dans un verre avec un peu d’eau, à la manière d’un bouquet de fleurs. Il ne faut pas hésiter non plus à faire un ménage et se départir des tiges un peu flétries et fanées.

Si votre reste de fines herbes est trop défraîchi pour être conservé dans l’eau, mettez-le directement au congélateur. Le persil, la coriandre, l’aneth et la ciboulette se prêtent bien à cette méthode. Il suffit d’hacher finement les fines herbes préalablement lavées et séchées, puis de les déposer dans un pot en verre qu’on place dans la porte du congélateur. Au moment venu, il ne restera qu’à gratter à la fourchette la quantité désirée!



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

  1. Lise. Bernatchez avril 25, 2022

    Merci pour ces conseils

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte