Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Accueil | Thèmes | BBQ | Trucs de chef pour réussir un poulet parfait sur le barbecue
Trucs de chef pour réussir un poulet parfait sur le barbecue

Trucs de chef pour réussir un poulet parfait sur le barbecue

Le poulet figure parmi vos grillades préférées? Vous rêvez d’une chair goûteuse et juteuse à souhait? Vous salivez à la seule idée d’une peau craquante sous la dent? C’est le temps de mettre à profit ces trucs de pro!

  1. Tempérez!

    Afin de mieux contrôler et d’uniformiser la cuisson de votre volaille, pensez à la laisser tempérer environ 20 minutes avant de la faire griller. Cela contribuera à atténuer le choc thermique. En effet, une chair froide placée sur une grille très chaude risque de carboniser à l’extérieur sans cuire à l’intérieur. De plus, la surface de votre poulet ne deviendra croustillante que si votre barbecue est assez chaud. La température idéale du barbecue devrait être de 300 °C (572 °F).

  2. Une peau dorée en beauté

    Le poulet grillé s’avère encore plus appétissant quand il exhibe une peau bien dorée. Pour obtenir une belle dorure, c’est simple: commencez par frotter la peau avec un liquide acide (jus de citron, vinaigre balsamique), puis enduisez-la avec un peu de beurre, dont le goût subtil se mêlera à merveille aux sucs de cuisson.

  3. Le temps de cuisson adéquat

    Le thermomètre à cuisson est l’outil idéal pour éviter de trop cuire le poulet et pour s’assurer qu’il est exempt de bactéries. On conseille de l’insérer dans la partie la plus épaisse de la chair, sans toucher l’os. Le tableau ci-contre vous aidera à déterminer la durée et la température de cuisson recommandées selon la découpe de poulet.

    Aile
    8 minutes de chaque côté
    Température interne: 77°C (170°F)

    Pilon (de 80 à 130 g)
    de 7 à 10 minutes de chaque côté
    Température interne: 77°C (170°F)

    Poitrine avec os (de 120 à 170 g)
    de 11 à 14 minutes de chaque côté
    Température interne: 77°C (170°F)

    Poitrine désossée (de 140 à 200 g)
    de 9 à 12 minutes de chaque côté
    Température interne: 77°C (170°F)

    Haut de cuisse désossé (de 60 à 115g)
    de 5 à 8 minutes de chaque côté
    Température interne: 77°C (170°F)

    Cuisse avec os (200 g)
    15 minutes de chaque côté
    Température interne: 77°C(170°F)

    Poulet entier (1,5 kg)
    de 1 heure à 1 heure 30 minutes
    Température interne: 82°C (180°F)

  4. À quelle étape badigeonner?

    En fin de cuisson, idéalement! Si vous ajoutez la sauce trop tôt, elle risque de brûler. C’est d’autant plus périlleux si la sauce contient des sucres, tels du sirop d’érable ou du miel. À l’aide d’un pinceau, badigeonnez le poulet de sauce, puis placez-le sur la section la plus chaude de la grille pour terminer la cuisson. En plus de caraméliser, la chair se gorgera d’arômes, et ce, sans se dessécher.

  5. On marine pour un max de saveur!

    Envie d’injecter une bonne dose de saveur à votre poulet? Préparez une marinade aromatisée à base de vin, de bière ou de jus, puis laissez le poulet macérer au frais pendant au moins deux heures dans cette marinade. La sauge, le basilic, le cerfeuil, l’estragon, la coriandre, l’origan et le thym figurent parmi les fines herbes à privilégier pour cette chair chouchou. Côté épices, l’anis étoilé, le cari, la muscade, le paprika et le gingembre se marient à ravir au poulet.

  6. Une chair tendre à croquer

    Pour préserver la tendreté de la chair, il suffit de glisser quelques noisettes de beurre nature ou aromatisé (fi nes herbes, ail…) sous la peau du poulet avant de le faire rôtir sur le gril. Autre option: plongez vos découpes dans du lait de beurre (babeurre). L’acidité de ce dernier, conjuguée aux enzymes et au calcium qu’il contient, permettra de garder la chair tendre et humide durant la cuisson. À défaut d’avoir du lait de beurre sous la main, faites tremper votre poulet dans le yogourt, comme le font les cuistots du nord de l’Inde pour leur fameux poulet tandoori!

  7. Le secret est dans l’os!

    De préférence, misez sur des découpes de poulet non désossées. La raison? En grillant avec l’os, la chair conserve mieux ses jus sans pour autant rétrécir. Elle n’en sera alors que plus moelleuse et savoureuse. De plus, ces découpes vous feront économiser sur votre budget estival, puisqu’elles sont meilleur marché que les morceaux désossés.



Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Vous aimerez peut-être également