Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Accueil | Trucs et astuces | En étapes | Comment faire du pain maison
Comment faire du pain maison
/ 5

Comment faire du pain maison

S’il y a un aliment qui a particulièrement levé cette année avec l’engouement des gens pour le «fait maison», c’est le pain! Nombreux sont les confinés ayant remarqué que l’on n’avait pas besoin d’être boulanger de profession pour concocter son pain maison. Vous n’avez pas encore mis la main à la pâte? Sachez que non seulement il s’agit d’une recette plus facile à faire qu’on pourrait le croire, mais elle permet aussi d’économiser des sous, surtout si vous vous procurez vos ingrédients en vrac ou en grandes quantités.

Polyvalent, le pain maison peut être apprêté à votre goût d’une fois à l’autre en ajoutant divers aromates à votre préparation. Noix, graines (de lin, de sésame, de pavot, etc.), charcuteries, bacon, fromages, olives, fines herbes et légumes sont les bienvenus côté salé, autant que le chocolat, le miel, le sirop d’érable, les épices, les fruits séchés et encore des noix pour les becs sucrés ; amusez-vous à créer des combinaisons et laissez vos papilles trancher!

Et s’il n’y a rien de plus réconfortant que l’odeur d’une miche tout juste sortie du four, il est difficile de trouver plus satisfaisant que la fierté de l’avoir cuisiné soi-même ! Avec les astuces qui suivent et notre préparation de pain maison en étapes, vous n’avez plus aucune raison de vous priver de ce plaisir.

 

La levure à pain

À la base, la levure est créée à partir d’un champignon microscopique. Lorsqu’elle est fraîche, on la retrouve (en épiceries spécialisées) sous forme de cubes pressés dont l’allure et la texture s’apparentent à celles du tofu. Transformée sous forme de granules afin d’être commercialisée et conservée plus facilement, elle se retrouve alors sur nos tablettes sous forme de levures sèches, et c’est ce type de levure que l’on utilise majoritairement pour les recettes de pain maison.

En ce qui concerne les levures sèches utilisées pour le pain maison, vous avez deux options:

1- La levure sèche traditionnelle

On la retrouve sous forme de toutes petites billes que l’on doit dissoudre dans une eau tiède mélangée à un peu de sucre un minimum avant de l’incorporer à la recette. Et attention : une eau trop chaude pourrait détruire certaines propriétés de la levure, tandis qu’une eau trop froide ne l’activera pas. Une fois la levure mélangée à la pâte, comptez une levée d’une heure au minimum, et idéalement de plusieurs heures, voire toute la nuit.

2- La levure sèche instantanée (« à levée rapide »)

Reconnaissable à sa texture plus fine, la levure instantanée s’incorpore directement au mélange. Bien qu’elle s’active aussi au contact avec l’eau tiède, elle n’a pas besoin d’être réhydratée au préalable. Elle lève aussi beaucoup plus rapidement ; elle réussit à faire doubler une pâte à pizza ou à pain en moins d’une heure !

Pour tout savoir sur les autres types de levure, consultez notre article détaillé sur le sujet!

 

Écouter son petit doigt

Pour savoir si votre eau est à la bonne température pour plaire à votre levure, sachez qu’elle doit être à environ 40 °C. Pas de thermomètre sous la main ? Utilisez votre petit doigt ! La température de l’eau doit être à peine plus chaude que celle de votre corps, qui se situe entre 36 et 37 °C.

 

Conservation de la levure sèche

Frigo, congélo ou garde-manger? Tant que l’emballage est fermé, une conservation à température ambiante fait très bien l’affaire, et ce, jusqu’à un an durant. Ensuite, il vaut mieux la stocker au frigo, où elle survivra pendant environ deux mois. Pour maximiser sa durée de vie, optez plutôt pour le congélo: un contenant de levure ouvert s’y conserve pendant un an!

 

Encore bonne ou pas, ma levure?

Si vous ne savez plus depuis combien de temps vous avez votre levure, il existe un moyen simple de savoir si elle est encore active. Saupoudrez-en une petite quantité dans 125 ml (1/2 tasse) d’eau et ajoutez 5 ml (1 c. à thé) de sucre. Après dix minutes, s’il ne s’est rien passé et qu’il n’y a ni mousse ni bulles à l’horizon, c’est que votre levure est arrivée à péremption.

 

Et le levain, c’est quoi

Le levain sert à arriver à la même fin: faire lever le pain maison! Si la levure à pain part de différentes souches provenant d’un champignon unicellulaire spécifique, le levain est une autre façon de faire fermenter des matières organiques. Obtenue en laissant fermenter un mélange de farine et d’eau, cette source naturelle de levures se développe grâce aux ferments naturellement présents dans la farine et aux bactéries contenues dans l’air.

Après un certain temps, le mélange se remplit de bulles de gaz carbonique, et c’est cette réaction chimique qui permettra au levain de remplacer haut la main la levure du commerce dans vos recettes de pain maison. Sur le plan du goût, un pain préparé avec du levain offrira des saveurs plus complexes dont une légère amertume, tandis que sa texture sera plus dense et la pâte, elle, plus élastique.

 

Les types de farine

Farine blanche tout usage

Comme son nom l’indique, cette farine de base peut aussi bien servir pour faire du pain maison que pour épaissir des sauces ou cuisiner des gâteaux. C’est grâce à la mouture de divers types de blé dur et tendre. Elle est toujours enrichie de vitamine B, d’acide folique et de fer.

Farine non blanchie

Elle est exactement comme la farine tout usage, à l’exception qu’elle n’est pas blanchie de manière artificielle, ce qui explique sa teinte crème. Elle est vieillie naturellement et ne contient aucun additif pour en blanchir les pigments!

Farine de blé entier

Plus riche en fibres et nutritive à souhait, elle donne aussi un goût plus prononcé au pain et une texture plus dense. Pour un résultat plus léger, il suffit d’abord de la tamiser ou de faire moitié-moitié avec une farine blanche ou non blanchie.

Farine à pain

Qu’elle soit blanche ou de blé entier, elle se distingue par sa teneur élevée en protéines, permettant aux pâtes à pain de lever plus rapidement, tout simplement!

 

Conservation du pain maison

La façon optimale de conserver un pain frais est de l’enrouler dans un linge épais et propre, qui a idéalement été lavé avec un détergent non parfumé. Un sac de papier kraft peut aussi faire l’affaire, et dans les deux cas, il faut le laisser à température ambiante. Si vous avez une boîte à pain, coupez le pain en deux, enrobez les deux parties dans un chiffon sec et placez une pomme ou une pomme de terre coupée au fond de la boîte. Le frigo est conseillé à condition que vous mettiez le pain maison dans un sac en plastique.

Règle générale, le pain maison a tendance à rassir rapidement, car il ne contient pas d’agents de conservation. Si vous ne pensez pas le passer à l’intérieur d’une semaine, mieux vaut le congeler dans un sac hermétique.

Pain maison en étapes

Préparation: 20 minutes • Temps de repos: 2 heures 40 minutes • Cuisson: 30 minutes • Quantité: 2 pains (12 tranches par pain)

Ingrédients:
1 sachet de levure sèche instantanée à levée rapide (de type Fleischmann’s) de 8 g
10 ml (2 c. à thé) de sucre
60 ml (1/4 de tasse) d’eau tiède
15 ml (1 c. à soupe) de graisse végétale
7,5 ml (1/2 c. à soupe) de sel
250 ml (1 tasse) de lait 2% chaud
250 ml (1 tasse) d’eau bouillante
30 ml (2 c. à soupe) de mélasse
1 litre (4 tasses) de farine à pain non blanchie
500 ml (2 tasses) de farine blanche


  1. Dans un bol, mélanger la levure avec le sucre et l’eau tiède. Laisser reposer de 2 à 3 minutes, jusqu’à ce que la levure soit dissoute.

  2. Dans un autre bol, mélanger la graisse avec le sel. Verser le lait chaud et laisser fondre la graisse. Incorporer l’eau bouillante et la mélasse. Laisser tiédir.

  3. Incorporer la préparation au lait à la levure. Ajouter la moitié des farines et bien mélanger. Incorporer le reste des farines.

  4. Pétrir la préparation jusqu’à l’obtention d’une pâte molle et collante. Déposer la pâte dans un bol.

  5. Couvrir le bol d’un linge humide et laisser gonfler 2 heures à température ambiante, jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

  6. Faire dégonfler la pâte en y enfonçant le poing. Diviser la pâte en deux boules.

  7. Sur une surface légèrement farinée, façonner chaque boule de pâte en une miche ronde. Laisser reposer 40 minutes à température ambiante, jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

  8. Au moment de la cuisson, préchauffer le four à 205 °C (400 °F). Déposer les pains sur une plaque de cuisson tapissée de papier parchemin. Cuire au four de 30 à 40 minutes, jusqu’à ce que les pains soient dorés. Retirer du four et laisser tiédir sur une grille.

 

Découvrez d’autres recettes de pain et amusez-vous à perfectionner vos talents de boulanger!



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte